Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil > Départements > Infection, Immunité, Inflammation > Equipe C. Pique, F. Margottin-Goguet
Navigation

Equipe : Retrovirus, Quiescence et Prolifération.

Responsables :

 

L’EQUIPE EN BREF… Les rétrovirus qui infectent l’homme sont responsables de très graves maladies chroniques comme le SIDA (VIH) ou certains cancers du sang (HTLV-1). Notre équipe cherche à comprendre comment ces virus manipulent les cellules pour se propager ou pour changer leur croissance et survie et à l’inverse, comment les cellules tentent de résister à l'infection.


Thèmes de Recherche

Chez l’homme, les rétrovirus pathogènes sont le virus T-lymphotrope de type 1, HTLV-1, du genre des deltarétrovirus, responsable de la leucémie lymphoïde T de l’adulte et d'une neuromyélopathie appelée «paraparésie spastique tropicale», et le virus de l’immunodéficience humaine VIH (VIH-1 et VIH-2), du genre des lentivirus, responsables du SIDA.

Notre équipe s’intéresse à la relation entre HTLV-1 ou VIH et la cellule hôte infectée, en étudiant en particulier comment ces rétrovirus modifient le statut prolifératif des cellules (HTLV-1 et transformation des lymphocytes T) et en quoi le statut prolifératif des cellules cibles a un impact sur la réplication virale (Réplication du VIH dans les cellules quiescentes ou prolifératives).

 

 Publications Marquantes

 Pène S, Waast L, Bonnet A, Bénit L, Pique C.A Non-SUMOylated Tax Protein Is Still Functional for NF-κB Pathway Activation. J Virol. 2014 Sep 15;88(18):10655-61.

Blondot ML, Dragin L, Lahouassa H, Margottin-Goguet F. How SLX4 cuts through the mystery of HIV-1 Vpr-mediated cell cycle arrest. Retrovirology. 2014 Dec 11;11(1):117.

(http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25496524)

Dragin L, Nguyen LA, Lahouassa H, Sourisce A, Kim B, Ramirez BC, Margottin-Goguet F. Interferon block to HIV-1 transduction in macrophages despite SAMHD1 degradation and high deoxynucleoside triphosphates supply. Retrovirology. 2013 Mar 11;10:30.

(http://www.ncbi.nlm.nih.gov.gate2.inist.fr/pubmed/23497353)

Bonnet A, Randrianarison-Huetz V, Nzounza P, Nedelec M, Chazal M, Waast L, Pene S, Bazarbachi A, Mahieux R, Bénit L, Pique C. Low nuclear body formation and tax SUMOylation do not prevent NF-kappaB promoter activation. Retrovirology. 2012 Sep 25;9:77.

Lahouassa H, Daddacha W, Hofmann H, Ayinde D, Logue EC, Dragin L, Bloch N, Maudet C, Bertrand M, Gramberg T, Pancino G, Priet S, Canard B, Laguette N, Benkirane M, Transy C, Landau NR, Kim B, Margottin-Goguet F.SAMHD1 restricts the replication of human immunodeficiency virus type 1 by depleting the intracellular pool of deoxynucleoside triphosphates. Nat Immunol. 2012 Feb 12;13(3):223-8. (http://www.ncbi.nlm.nih.gov.gate2.inist.fr/pubmed/22327569)

Nzounza P, Chazal M, Guedj C, Schmitt A, Massé JM, Randriamampita C, Pique C, Ramirez BC.The scaffolding protein Dlg1 is a negative regulator of cell-free virus infectivity but not of cell-to-cell HIV-1 transmission in T cells. PLoS One. 2012;7(1):e30130. (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22272285)

 

Actualités de l’équipe

  • 2014-Labellisation de l’équipe par la FRM (Fondation pour la Recherche Médicale)
  • 2014-2015: Lauréate de subventions du Plan Cancer-INSERM, de l’Agence Nationale de Recherche Contre le SIDA (ANRS) et de SIDACTION


 Soutiens financiers


soutiensfinanciers-logo

 

Départements
Equipes du département